Es-tu légitime pour donner des conseils ?

Syndrome de l'imposteur, quoi en penser ?

Alors en ce moment, il  y a une idée courante qui est là depuis des années mais qui ne devrait plus être présente et être pris pour vraie, en bientôt 2018, c’est le fait que tu n’es pas légitime si tu n’as pas 20 ans d’expériences et pas de 40 diplômes dans ton domaine. Si tu souffres aujourd’hui du syndrome de l’imposteur, laisse-moi te dire qu’au final, tu n’as pas besoin d’avoir des diplômes à tout va et des années d’expériences pour être qualifié dans un domaine.

 

Si tu es aujourd’hui créateur de contenu ou si tu… peu importe ton domaine, que ce soit dans le sport ou peu importe, essaie de donner des conseils à des gens et tu verras qu’il y a au moins une personne qui va te dire : « Mais en gros qui es-tu pour me parler de ça ? Tu n’as rien fait, ça fait deux mois ou six mois que tu fais ça. Tu n’as aucun diplôme dans le domaine. Tu ne peux pas donner des conseils là-dessus et encore moins faire payer des gens pour ces conseils ».

 

Mais le truc, c’est que c’est faux. C’est faux parce qu’en six mois, tu peux en savoir plus que 99% des gens, si tu travailles correctement sur ton sujet. En six mois, si tu te plonges à fond dans un sujet, que ce soit la psychologie, que ce soit le sport, que ce soit le marketing, peu importe, tu peux en savoir plus que 99% des gens de la planète, en six mois. Alors, si tu as ne serait-ce qu’un ou deux ans d’expériences, tu es largement qualifié pour apprendre des choses aux débutants.

 

Je ne te dis pas que tu vas forcément apprendre des choses aux experts qui sont là depuis 15-20 ans, mais tu apprendras forcément des choses aux débutants. Et toi, ensuite, tu continueras d’apprendre. Et au bout de 15-20 ans effectivement, peut-être que tu pourras même apprendre à certains experts, qui eux n’auront que 10 ans d’expériences par exemple.

Mais ce n’est pas parce qu’il y a des gens qui ont fait 20 ans d’études pour arriver à monétiser leur savoir que tu es obligé d’attendre 20 ans pour monétiser le tien. Surtout que, dis-toi bien que quelqu’un qui par exemple a été dans une fac n’a pas eu le même programme que toi, quelqu’un qui était dans une fac a appris en quatre ans ce que tu pourrais très bien avoir appris en un an, tout seul sur internet ou avec des livres. Ce qui fait que quelqu’un qui a fait quatre ou cinq ans de fac peut très bien savoir exactement les mêmes choses que toi, qui n’a fait que deux ans d’études mais personnelle, de ton côté.

 

Et ça, c’est un truc qu’il faut bien comprendre, c’est que le programme éducatif n’est pas le même que le programme que tu pourrais te faire tout seul. Il y a des horaires, il y a des cours peut-être un petit peu plus approfondis, mais qui parfois ne sont pas si utiles que ça. Et ce qui fait qu’au final, les choses vraiment utiles, et bien elles vont juste être réparties sur des années alors qu’elles pourraient être apprises seulement en simple plusieurs mois.

 

Donc si aujourd’hui tu ressens le syndrome de l’imposteur, j’aimerai te dire que, bien sûr que oui, tu es légitime de donner des conseils et même de monétiser ces conseils, même si tu n’as que trois, six mois, un an d’expérience, peu importe le temps depuis lequel tu fais la chose. Dans tous les cas, plus ça fait longtemps que tu en fais, plus tu es « en avance » sur le reste de la population, plus tu en sais. Si ça fait un mois, tu en sais toujours plus que le débutant qui n’a jamais lu un seul livre sur ta thématique, qui n’a jamais pratiqué. Si ça fait six mois, tu en sais toujours plus que le mec qui pratique depuis deux mois. Si tu travailles régulièrement et sérieusement dans ton sujet tout simplement, tu peux tout simplement être vraiment légitime en quelques mois seulement et sans te sentir mal.

 

Donc le vrai problème, ce n’est pas que tu n’es pas légitime, tu es légitime. Le vrai problème, c’est l’ego des autres, l’ego des gens qui vont se dire : « Attends, ce mec est plus jeune que moi », ou alors « Ce mec n’a pas fait autant d’études que moi », ou alors « Ce mec n’a pas fait d’études tout court, alors pourquoi il me donnerait des conseils ? Pourquoi je prendrais les conseils de ce mec-là ? Je suis quand même mieux que lui. Attends, je suis plus vieux » ou alors « Moi, j’ai touché un petit peu au truc, moi j’ai fait des études là-dedans et pas lui » ou alors tout simplement « Ce mec n’a pas fait d’études, alors il est forcément nul, c’est obligé. Il ne peut rien connaître s’il n’a pas été devant un professeur cinq heures par jour ».

 

Mais ça au final, c’est quoi ? C’est de l’ego, c’est l’ego des autres que ce soit conscient ou inconscient. C’est les gens qui vont éventuellement se sentir mal parce qu’ils vont se dire : « Non, je ne peux pas recevoir un conseil de quelqu’un de plus jeune que moi, j’ai plus vécu. Donc, pourquoi il en saurait plus que moi ? » ou alors tout simplement comme je te l’ai dit quelqu’un qui va jurer que par l’école et qui va tout simplement penser que c’est impossible d’avoir des connaissances si tu n’as pas été à l’école, ou alors que tu n’es forcément pas qualifié si tu n’as pas de diplôme pour prouver ce que tu sais, alors qu’au final un diplôme, c’est un bout de papier, que tu le saches ou pas, peu importe.

 

Il suffit que tu ne te présentes pas au diplôme et tu ne l’auras pas, alors que tu as exactement les mêmes connaissances que le mec qui s’y est présenté. Bien sûr que c’est un gage de « confiance », que ça prouve aux gens que tu sais des choses. Mais c’est que pour prouver aux gens, c’est que pour combler leurs egos en se disant, « Ok, c’est bon, ce mec-là sait de quoi il parle ». Mais au final, ça ne veut pas dire que si tu n’as pas de diplôme, tu ne sais pas de quoi tu parles. Juste que tu n’as rien de concret pour le prouver en une demi-seconde. Pour le prouver, tu vas devoir parler, tu vas devoir discuter avec les gens pour qu’ils puissent s’en rendre compte.

 

Un diplôme, c’est juste un laissez-passer qui te laisse passer directement, c’est un peu comme un pass VIP, tu vois. Mais ça ne t’empêche pas de rentrer si tu n’en as pas. Imagine une boîte de nuit. Si tu rentres en boîte de nuit et que tu as un pass VIP, tu vas rentrer devant tout le monde, tu vas rentrer beaucoup plus vite. Si tu n’en as pas, tu vas juste faire la queue tant qu’on vérifie qui tu es, c’est tout. Mais au final, un diplôme, c’est ça, c’est un pass VIP.

 

Donc, oui, tu n’as pas besoin d’avoir 40 diplômes et 20 ans d’expériences pour être légitime, bien sûr que non. Les gens qui te diront ça, c’est souvent des gens qui eux-mêmes ne sont pas légitimes, qui eux-mêmes n’ont pas réellement de connaissances dans un domaine, ou alors qui ont des connaissances mais qui n’osent pas les monétiser, qui n’osent pas suivre leurs rêves ou qui n’osent pas eux-mêmes donner des conseils, parce qu’eux-mêmes ne se sentent pas légitimes. La plupart des gens qui te diront que tu n’es pas légitime, c’est qu’eux-mêmes ne se sentent pas légitimes de partager leurs connaissances, alors qu’ils le sont tout autant pour certains. Il est là le vrai problème.

 

Alors maintenant, ce que je te conseille de faire, c’est tout simplement de garder confiance en toi, en tes capacités, de toujours continuer d’apprendre, au final de faire ce que tu aimes, et tu continues quoi qu’il arrive, quoi qu’on te dise, quoi que tu ressens, que tu continues, parce que tu es légitime. Et plus tu continueras, plus tu le seras.

 

Alors, ne t’avise surtout pas d’abandonner. Continue, continue, persévère, que ce soit pour monétiser ou non, persévère dans ton domaine. Et dans tous les cas, ce sera toujours utile pour toi, et tu peux faire en sorte que ce soit utile pour les autres, si tu en as envie. Mais dans tous les cas, tu restes gagnant tant que tu persévères même si tu gardes les connaissances pour toi. Alors surtout, reste concentré, garde confiance en toi, et continue quoi qu’il arrive.

 

Si tu souhaites aller plus loin, visite la page de nos programmes avancés en cliquant sur cette phrase.

Tu peux également retrouver la version podcast de cet article sur YouTube à ce lien (également disponible sur SoundCloud et Facebook) :

About The Author

Kenny Sureau

Kenny Sureau est le créateur du blog successmindset.fr.Kenny est depuis 5 ans maintenant passionné par le développement du soi profond. Il a pratiqué cet art jour après jour, expérience après expérience, et a appris de nombreuses leçons sur lui, son entourage, ou bien le phénomène de la vie elle-même.Aujourd’hui auteur, formateur et coach personnel en développement personnel ; Kenny est déterminé à vous apporter aide, conseils et soutien dans votre développement à travers son accompagnement personnalisé, son livre, ainsi que ses formations.Ce qui rend Kenny éligible à ces postes, c’est qu’il aime apprendre toujours plus. N’arrêtant jamais de se questionner et de remettre en question ses croyances, il évolue constamment pour son propre bien ainsi que pour celui de tous ses clients.Armé de sa jeunesse, de son enfance aux évènements marquants et de sa prise de conscience à l’adolescence, il est à même de vous offrir une vision fraîche, mais réfléchie du développement personnel.La motivation est toujours à son paroxysme, les conseils toujours pertinents, et surtout, il ne vous abandonnera jamais face à une situation compliquée.